FAUDRAIT-IL REPENSER LE SOCCER ?

Dans un article publié mercredi le 15 février on apprend que des chercheurs britanniques ont trouvé que quatre des six cerveaux de joueur de soccer professionnel qu’ils ont autopsiés présentent des indices de dégénérescence. Cependant, les chercheurs prennent bien soin d’exprimer certaines réserves indiquant que des études à plus grande échelle sont nécessaires.



Cliquez ici pour la suite