Y a-t-il une «Piatti-dépendance»?

L’Impact de Montréal a de nombreuses excuses à faire valoir pour expliquer son début de saison poussif.

Un calendrier difficile, pour commencer, qui l’a vu parcourir les États-Unis d’est en ouest en attendant que la météo devienne plus clémente au Québec – l’Impact est le seul des 22 clubs de MLS à n’avoir disputé qu’un seul match à domicile.

Cliquez ici pour continuer