Wandrille Lefèvre a saisi l’occasion 

Il n’avait pas l’air rouillé même s’il n’avait pas encore aligné 90 minutes en 2017.

«Ça faisait longtemps, c’est la première fois que je commençais un match cette année, c’était un peu inattendu, mais je me tenais prêt de toute manière.»

Cliquez ici pour la suite