Dallas était plus fort 

L’Impact a souffert hier soir. Face à une équipe de Dallas – deuxième dans l’Ouest – qui évoluait sans son meneur de jeu Mauro Díaz (gêné aux adducteurs), le onze montréalais a fait de la résistance, surtout après avoir ouvert le score. 


Cliquez ici pour la suite