Un vent de résignation souffle sur l’Impact

MONTRÉAL – Pendant les répétitives semaines printanières au cours desquelles s’empilaient les contre-performances et les occasions manquées, les joueurs de l’Impact s’efforçaient de masquer la réalité en remâchant une formule maintes fois entendue : ce n’est pas comment on commence, en MLS, mais plutôt comment on finit.


Cliquez ici pour continuer