Rémi Garde pointe ses réservistes du doigt


MONTRÉAL – Quand arrive le jour de match, les titulaires de l’Impact en arrachent. C’est le constat cru qu’il faut dresser après un mois d’avril désastreux au cours duquel l’équipe a perdu ses quatre matchs et concédé un affreux total de 16 buts.

Cliquez ici pour continuer