POUR EN FINIR AVEC LA SIMULATION

Les huitièmes de finale de la Coupe du monde nous offrent deux matchs d’anthologie, un classique instantané France-Argentine et un Belgique-Japon à couper le souffle, et de quoi parle-t-on, encore et toujours ? De simulation, de duperie et de mauvais jeu d’acteur.

Cliquez ici pour la suite