Rémi Garde jongle avec plusieurs possibilités


Au cœur d’un mois de juillet ponctué de sept matchs en 22 jours, Rémi Garde doit jongler avec sa formation, mais il n’est pas le seul puisque son homologue des Whitecaps de Vancouver, Carl Robinson, doit aussi faire quelques pirouettes.

Cliquez ici pour continuer