« Il faut avoir des émotions quand on joue » – Mauro Biello

MONTRÉAL – Patrice Bernier a vu une tempête se lever dans les yeux de Mauro Biello quand les joueurs de l’Impact retraitaient vers leur vestiaire après une première demie catastrophique mardi dernier. Redoutant le pire, le capitaine a décidé de rebrousser chemin et d’aller s’échauffer sur le terrain, où il se doutait bien qu’on l’enverrait de toute façon réparer les dégâts au retour de la pause.

Cliquez ici pour continuer

Impact larger than life

Montreal Impact mural is unveiled on the side of a building at St-Laurent and René-Lévesque Blvds. on Thursday as part of the fifth edition of the Montreal Mural Festival, which runs from June 8-18. Marco Paradiso, right, was the winner of the MLS club’s mural design contest, while artist Shawn Davis rendered Paradiso’s bleu-blanc-noir vision.


Click here to read more 

IL FAUT QU’ON PARLE DE BERNARDELLO (ET PLUS ENCORE)

Pour la demi-finale aller du Championnat canadien, l’entraîneur-chef montréalais avait concocté un alignement alliant jeunesse et expérience. Ce qu’il n’avait pas nécessairement prévu, c’est que son équipe allait évoluer dans le système dit du « trou de beigne », c’est-à-dire avec un énorme trou au milieu, comme l’a habilement signalé un amateur de l’Impact.

Cliquez ici pour la suite 

#BringPatToChicago: la suite

La campagne visant à envoyer le capitaine de l’Impact, Patrice Bernier, au match des étoiles de la MLS, a pris un bel élan depuis une semaine.

Il s’agit d’une campagne menée sur les réseaux sociaux (surtout Twitter), moussée par l’emploi du mot-clic #BringPatToChicago (puisque le match a lieu dans la ville des vents, le 2 août).

Cliquez ici pour continuer

L’IMPACT LIMITE LA CASSE


Encore auteur d’un match très inégal, l’Impact a limité les dégâts sur le terrain des Whitecaps de Vancouver, hier soir, en demi-finale du Championnat canadien. Mené 2 à 0 au terme d’une première mi-temps particulièrement insipide, le bleu-blanc-noir est ensuite parvenu à inscrire le fameux but à l’extérieur par l’intermédiaire de David Choinière (62e).

Cliquez ici pour la suite