Gofootyourself : Un streetwear qui a du kick

Parfois, l’inspiration vient en créant et le syndrome de la page blanche disparaît aussitôt que le crayon effleure la feuille. Je peux vous garantir que cela n’arrive que très rarement dans l’atelier GoFootYourself, car on reçoit tellement d’idées géniales de nos clients qu’on peut facilement les agencer et complémenter les concepts que l’on a déjà commencé à développer dans nos croquis. Pour nous, créer une collection est très loin d’être seulement l’impression d’un logo sur un tissu.

L’importance de la qualité est au coeur même de notre quotidien. Ce n’est pas un secret! Nous refusons parfois d’acheter des items de certaines compagnies par soucis de maintenir une offre de qualité dans nos collections, préférant toujours miser sur la durabilité. On essaie d’être constamment original et d’amener une petite valeur ajoutée au produit final, un petit “kick” unique à nous.

La complicité et la proximité de GoFootYourself avec ses clients est très bonne. Pour nous, il est important d’impliquer les principaux intéressés dans le processus de création afin de mieux saisir l’essence de leurs attentes. Notre clientèle a premièrement été établie par le bouche à oreille et pour préserver la notoriété de notre marque, elle est vendue en quantité limitée.

La collection qui sortira en décembre, juste à point pour le temps des Fêtes, a été comme d’habitude inspirée par le ‘streetwear’. On souhaite offrir des produits qui permettent de s’habiller de manière relaxe tout en ayant du swag. Les jeunes et même les moins jeunes veulent parfois un tshirt ou un hoodie qui, tout en n’étant pas trop cher, soit de bonne qualité et qui de plus s’agence merveilleusement avec les autres items de leur garde-robe.

Cette collection comportera plus de trois styles de tuques, en plus d’une variété de hoodies, de pullovers ainsi que des t-shirts à manches longues et courtes. Cette collection a été entièrement pensée par le co-fondateur Franky qui a décidé d’ajouter plusieurs items rose à la collection. Après tout, la vie est toujours mieux en rose!

Notre collection peut facilement être portée à un match de soccer tout comme durant un 5 à 7. Même si la casquette est notre item phare, celui qui nous a fait connaître, GoFootYourself s’avère être bien plus que cela. Nous sommes aussi de grands fans de mode et de broderie, c’est pourquoi plusieurs de nos items se démarquent parfois par un logo brodé plutôt qu”imprimé. La broderie, en plus de bien traverser le temps, possède surtout un charme incontestable et indémodable. Autant la broderie que la sérigraphie de
nos items sont faites dans la grande région métropolitaine.

Je vous propose quelques témoignages de gens de milieux complètement différents, mais qui sont tous des amoureux de la marque GoFootYourself. Je vous invite également à visiter la boutique Passion Soccer de Montréal pour vous procurer la nouvelle collection.

Je suis une étudiante universitaire en psychologie est je suis fan de foot depuis des années. J’ai joué, arbitré et entraîné, j’ai donc passé pas mal de temps sur les terrains! Malheureusement, personne dans mon entourage immédiat n’est aussi intéressé que moi par ce sport. C’est pourquoi je me tourne vers les médias sociaux pour échanger avec d’autres passionnés. J’ai découvert GFY il y a près d’un an et demi quand j’ai rejoint la communauté de l’Impact de Montréal. Cette initiative permettait de promouvoir des discussions positives autour du club. C’est d’ailleurs ce que je retiens de GFY : leur passion. Ils cherchent à contribuer à leur façon créative et inclusive au développement d’une culture foot solide à Montréal. Bref, GFY c’est plus qu’une marque, c’est une manière de célébrer la communauté foot d’ici!

Stephanie R., Rive-Sud de Montréal

A l’époque où j’ai connu Gofootyourself, je vivais à Lyon et je suivais l’Impact à distance. Ça ne m’a pas empêché de remarquer la passion et la qualité des personnes qui s’investissaient dans ce projet depuis le début. GoFootYourself, c’est plus qu’une marque de streetwear pour moi, c’est une marque de réels passionnés. Pour le fan de foot que je suis depuis mon enfance, c’est un réel plaisir de pouvoir côtoyer ces personnes qui sont devenues mes amies.

Lohan Lefèvre, Montréal

Je viens de Rimouski, je suis fan de foot et je suis détentrice d’un billet de saison de l’Impact de Montréal. Je fais donc plusieurs voyages à Montréal à chaque année. Dès les débuts de GFY, j’ai tout de suite adhéré à leur concept rassembleur et axé sur la convivialité. La marque est locale, elle contribue magnifiquement à la croissance de la culture foot au Québec, en plus d’offrir des produits d’une qualité irréprochable parfaitement adaptés à la vie de fan de foot, et ce, à un prix accessible. Lorsque je porte une casquette GFY, j’ai l’impression de faire aussi partie d’une belle communauté soccer qui me rend fière.

Marie-Eve Albert, Rimouski

Tout d’abord, j’ai commencé à connaître la marque en suivant le hashtag #IMFC sur Twitter. Comme la majorité des fans du club, les réseaux sociaux sont le meilleur endroit pour s’informer à propos du club le plus rapidement possible. Très souvent, on voyait des publications de GoFootYourself. Par la suite, j’ai découvert les casquettes GFY, grâce aux concours et aux publications. Quand tu vois Didier Drogba sur une publication avec la casquette, ça pique ta curiosité. Je suis pas du genre à en porter, mais celle-là était simple et belle.

Malgré que je voulais en acheter, il était impossible de le faire à ce moment-là. Il est important d’acheter local et quand les entrepreneurs innovent, on ne peut qu’embarquer. Cette façon de publiciser le produit était intéressante.

Cependant, si j’apprécie autant la marque, c’est en raison des amitiés rencontrées grâce à elle. Aujourd’hui, je ne vais plus au stade que pour regarder des matchs. J’y rencontre des amis.

En juillet 2017, je cherchais quelqu’un pour m’accompagner aux matchs de IMFC et c’est GFY qui m’a permis de trouver quelqu’un. Ce quelqu’un est devenu un bon ami à moi. GFY, c’est plus qu’une marque. C’est une communauté. C’est donc une quinzaine de fois par année que je viens au Stade, portant mon maillot IMFC et ma casquette GFY. Une fois la marque devenue accessible en boutique, j’ai acheté une veste que je porte quand j’enseigne (et parfois au stade lors des journées plus froides).

Francis Casimiro , Gatineau

Je suis un nouveau fan de soccer. L’entrée de l’Impact de Montréal en MLS est venue solidifier ma passion pour le ballon rond. J’ai senti l’engouement grandir et il a culminé avec la chevauchée de la CCL en 2015. Je me suis mis à écouter Jean-Charles Lajoie à la radio et il parlait souvent de sa présence sur Twitter. Je me suis alors inscrit à Twitter pour pouvoir interagir avec lui durant son émission. J’ai ensuite commencé à suivre tout ce qui touchait à l’Impact de montréal et je me suis vite rendu compte qu’une certaine Lizzy était impliquée dans la communauté foot montréalaise. On a commencé à échanger. J’ai pris connaissance de Gofootyourself. Le nom, le concept, l’idée d’être un vecteur de promotion du ️foot m’a tout de suite séduit. J’ai embrassé tous leur concepts et encore plus après avoir rencontré les fondateurs. Je suis très fier de porter les vêtements GFY et d’expliquer, lorsque ça arrive, ce qu’ils représentent. Grâce à eux, je suis un peu un ambassadeur du foot.

Francois Aubin, Montréal